Quelle est la consommation d’un ventilateur et comment la réduire ?

La consommation d’un ventilateur peut varier en fonction du type d’appareil, de sa puissance et de ses performances énergétiques. Alors, permet-elle de rafraîchir l’air de la maison, sans pour autant se ruiner en factures d’électricité ? Quels sont les modèles les moins énergivores ? Comment réduire cette consommation pour profiter d’un ventilateur à moindre coût ? Vous trouverez toutes les réponses à vos questions dans la suite de cet article.

consommation ventilateur

Combien d’électricité consomme un ventilateur ?

Pour connaître la consommation électrique d’un ventilateur, il faut prendre en compte ses différentes caractéristiques. Tous les modèles ne se présentent pas de la même façon et certains sont plus gourmands en énergie que d’autres. Autre élément déterminant : la fréquence et la durée d’utilisation.

Le type d’appareil

Il existe différents types de ventilateurs, dont chacun présente ses propres particularités. Parmi les nombreux modèles disponibles sur le marché, vous pouvez trouver : 

  • Des ventilateurs à pied
  • Des ventilateurs colonnes
  • Des ventilateurs pour plafond
  • Des ventilateurs sans pales
  • Etc.

La performance énergétique

Le classement énergétique est obligatoire pour tous les appareils électriques. Chaque lettre indique le niveau de consommation de votre ventilateur : 

  • A = consommation inférieure à 70 kWh/m2 par an.
  • B = entre 71 et 110 kWh/m2 par an.
  • C = entre 111 et 180 kWh/m2 par an.
  • D = entre 181 et 250 kWh/m2 par an.
  • E = entre 251 et 330 kWh/m2 par an.
  • F = entre 331 et 420 kWh/m2 par an.
  • G = supérieure à 421 kWh/m2 par an.

Ce classement énergétique sert également à indiquer l’émission de CO² de chaque appareil électrique. Plus la lettre est élevée, plus celui-ci rejette de CO².

La puissance électrique

La puissance électrique joue un rôle déterminant dans la consommation d’un ventilateur. Cet appareil possède une puissance de 45 Watts en moyenne. Pour calculer ses dépenses énergétiques à l’année, il suffit de multiplier ce chiffre avec sa durée d’utilisation et de diviser le résultat par 1 000. 

Exemple : 

Un ventilateur fonctionne 8 heures par jour pendant 4 mois. Faites le calcul suivant : 45 watts x 8 heures x 120 jours / 1 000 = 43,2 kWh. La consommation du ventilateur est de 43,2 kWh par an.

consommation ventilateur

Comment déduire la consommation d’un ventilateur de vos factures grâce aux solutions solaires ?

Avec le prix du kWh qui ne cesse de grimper, il est intéressant de savoir comment déduire la consommation de votre ventilateur de vos factures énergétiques ? Pour bénéficier des avantages de ce brasseur d’air sans se ruiner, vous pouvez vous tourner vers l’énergie solaire. 

De nos jours, les dispositifs photovoltaïques trouvent de plus en plus leur place dans les foyers. Elles permettent de s’affranchir – partiellement ou totalement – du réseau public d’électricité. Grâce à eux, vous pouvez supprimer l’intégralité de la consommation de votre ventilateur de vos factures d’électricité !

Les panneaux photovoltaïques

La première chose à faire pour alimenter votre ventilateur avec l’énergie du soleil est d’installer des panneaux photovoltaïques. Sur votre toiture, votre terrain, les murs de votre maison… Les modules solaires absorbent les rayons lumineux pour les convertir en électricité via leurs cellules de silicium. Il existe trois types de technologies pour les panneaux solaires : 

  • Les panneaux amorphes : légers et souples, ils se composent de fines couches de silicium. Ces modules sont ceux dont les capacités de rendement sont les plus faibles.
  • Les panneaux polycristallins : cette technologie repose sur le fonctionnement de plusieurs cellules de silicium orientées vers l’extérieur. Ils offrent de belles performances dans les régions ensoleillées, mais ne sont pas suffisants pour une autonomie complète en électricité. Leur capacité de rendement ne dépasse pas 18 %.
  • Les panneaux monocristallins : ils sont parfaits pour profiter au maximum de l’énergie solaire dans toutes les régions de France. Ils offrent des capacités comprises entre 16 % et 24 % et sont très résistants face aux éléments extérieurs. 

Chez EcoFlow, pour vous aider à faire disparaître la consommation de votre ventilateur de vos factures, nous mettons à votre disposition différents panneaux solaires monocristallins. Souples, rigides ou portables, ils sont dotés de puissances comprises entre 60 W et 400 W. Avec ces dispositifs, vous pouvez alimenter votre foyer en énergie de manière autonome et faire fonctionner l’intégralité de vos appareils domestiques, dont votre ventilateur.

Les générateurs solaires

Les générateurs solaires comprennent un ou plusieurs panneaux photovoltaïques couplés à une station électrique portable. Ces kits tout-en-un ne permettent pas seulement de supprimer la consommation de votre ventilateur de vos factures. Ils permettent aussi de couvrir l’intégralité de vos besoins en énergie. Ainsi, vous ne dépendrez plus des fournisseurs d’électricité. 

Performants, nos systèmes solaires EcoFlow sont équipés des meilleures technologies pour vous satisfaire au mieux. Faites fonctionner votre ventilateur via une électricité 100 % gratuite. 

Notre gamme de kits solaires comprend : 

  • Les générateurs solaires EcoFlow DELTA : parfaits pour la maison, ces kits vous permettent d’alimenter jusqu’à 90 % de vos appareils en simultané et de stocker jusqu’à 6 kWh d’énergie.
  • Les générateurs solaires EcoFlow RIVER : adaptés pour l’extérieur, ces kits nomades vous permettent de disposer d’un stock d’énergie important, même dans les zones les plus isolées.

Le kit solaire pour balcon : accessible à tous les foyers, ce kit solaire en autoconsommation se glisse dans les plus petits espaces pour vous faire profiter d’un maximum d’énergie partout.

Les stations électriques portables

Si vous possédez un ou plusieurs panneaux photovoltaïques, munissez-vous d’une batterie solaire pour stocker une grande quantité d’énergie. Connectée à votre module, la station électrique portable peut emmagasiner le surplus d’énergie et prendre le relais du panneau quand le soleil se couche ou quand le ciel est couvert. Vous n’aurez donc plus à vous inquiéter de la consommation de votre ventilateur durant les chaudes nuits d’été. 
Pour rendre votre maison plus autonome et alimenter vos appareils domestiques, les batteries solaires de notre gamme EcoFlow DELTA sont idéales. En revanche, si vous voyagez beaucoup et que vous souhaitez une station électrique portable adaptée pour l’extérieur, tournez-vous plutôt vers notre gamme EcoFlow RIVER.

Comment choisir un ventilateur avec une faible consommation ?

Si votre maison n’est pas équipée d’un dispositif solaire, le mieux est de choisir un modèle de ventilateur économe en énergie. Comme nous l’avons vu, le classement énergétique apporte de précieuses indications. Les appareils qui affichent la lettre A sont les moins énergivores et les plus écologiques. 

Outre la consommation du ventilateur, d’autres critères sont également importants dans le choix de votre appareil, notamment les options qu’il propose.

Les options de contrôle

Certains modèles possèdent des options intéressantes qui permettent de réduire la consommation du ventilateur. Ces dernières vous offrent plus de liberté : 

  • La minuterie : vous pouvez programmer votre appareil pour qu’il se mette en route à tel moment et qu’il s’arrête à telle heure.
  • La télécommande : vous contrôlez à distance la mise en marche, la vitesse et la rotation de votre appareil.
  • La connexion Wi-Fi : passez les commandes à votre assistant vocal, comme Siri, Bixby, Google Assistant ou Alexa, pour allumer, éteindre et contrôler votre ventilateur.

Les fonctions supplémentaires

Les ventilateurs les plus performants ont l’avantage de proposer des options supplémentaires plutôt intéressantes, telles que : 

  • La brumisation : l’appareil rejette un peu d’eau tout en brassant l’air, ce qui apporte une agréable sensation de fraîcheur sur la peau.
  • La purification : grâce au filtre associé au ventilateur, celui-ci peut capturer les particules polluantes et libérer un air plus pur. Le filtre au charbon actif est efficace contre les mauvaises odeurs et le filtre électrostatique contre les poussières. Veillez à les nettoyer régulièrement pour prolonger leur efficacité.
  • L’humidification : à ne pas confondre avec la brumisation qui expulse des particules d’eau en brassant l’air, le mode d’humidification augmente directement son hygrométrie pour le rendre plus respirable. Attention toutefois à respecter le niveau d’humidité maximal recommandé.
  • L’humidification : à ne pas confondre avec la brumisation qui expulse des particules d’eau en brassant l’air, le mode d’humidification augmente directement son hygrométrie pour le rendre plus respirable. Attention toutefois à respecter le niveau d’humidité maximal recommandé.
Cet article vous a été utile ?
EcoFlow
EcoFlowhttps://fr.ecoflow.com/
EcoFlow est une entreprise de solutions d'énergie portable et d'énergie renouvelable. Depuis sa création en 2017, EcoFlow a fourni de l'énergie en toute simplicité à ses clients sur plus de 85 marchés grâce à ses gammes de batteries portables et d'accessoires écologiques DELTA et RIVER.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici